Index de l'article

L’aplomb au naturel

 

 

 
L’articulation du genou est fragile et très souvent tout le temps sollicitée ; elle ne doit jamais être bloquée comme lorsqu’on “tend” la jambe : il y a toujours un léger angle au niveau de cette articulation,

Les genoux sont toujours légèrement pliés.

L’axe de la jambe d’appui (tête de fémur, talon) légèrement reculé (tout en gardant le tibia vertical grâce au genou relaxé) amène le poids en arrière pour compenser le poids du torse et des bras en avant.

 Le tronc a gardé toute sa longueur ; le bassin s’est articulé sur les têtes fémorales, les lombaires ne sont pas creusées.

Module mainbottom